L’idée de créer le CEFAD est née en 2001 d’un constat selon lequel, après plus de 20 ans de renforcement des compétences et des capacités organisationnelles des organisations d’appui aux organisations à la base, aux associations paysannes ou artisanales, ces dernières éprouvent encore pour la plupart des sérieuses difficultés d’auto-organisation, de fonctionnement et de gestion de leur environnement social, politique, économique et physique pour conduire un développement durable, endogène et autogéré.

Ces faiblesses se manifestent au niveau de compétences de leurs leaders et animateurs en ce qui concerne le management des groupes, la mobilisation des moyens, la maîtrise de l’environnement en général, la capacité à négocier avec les autres intervenants, leur insertion dans une perpétuelle mutation, le plaidoyer social, la défense de leurs intérêts,…

Manifestement, il s’avère que pour sauver l’avenir des plus démunis, il faut réfléchir sur des nouvelles alternatives de stratégies d’appui au développement.

Le CEFAD voudrait s’orienter dans la capacitation, le renforcement des compétences, l’appui à l’organisation de la population à la base et ses leaders pour mieux accompagner les nouvelles stratégies de lutte contre la pauvreté.

Mot du Directeur Exécutif

CEFAD, Le Centre de Formation et d’Appui au Développement Durable est une ONGD locale de droit congolais reconnu par le Ministère de la Justice et Droits Humains par l’arrêté ministériel n°131/CAB/MIN/J&DH/2008 du 29 septembre 2008 lui accordant la personnalité [Lire plus].

Comment soutenir CEFAD?

CEFAD, Le Centre de Formation et d’Appui au Développement Durable est une ONGD locale de droit congolais reconnu par le Ministère de la Justice et Droits Humains par l’arrêté ministériel n°131/CAB/MIN/J&DH/2008 du 29 septembre 2008 lui accordant la personnalité [Lire plus].

Qui sommes-nous?

CEFAD, Le Centre de Formation et d’Appui au Développement Durable est une ONGD locale de droit congolais reconnu par le Ministère de la Justice et Droits Humains par l’arrêté ministériel n°131/CAB/MIN/J&DH/2008 du 29 septembre 2008 lui accordant la personnalité [Lire plus].